Alexander Melnikov

Biography
Alexander Melnikov joue Shostakovich
Le talent d'Alexander Melnikov, dont la virtuosité et la musicalité illuminent chacun de ses concerts, prend toute sa mesure dans les superbes enregistrements qu'il a réalisés pour harmonia mundi : les vingt-quatre Préludes et Fugues de Chostakovitch (« CHOC » de Classica, « G » de Gramophone, « Excepcional » de Scherzo et le « BBC Music Magazine Award 2011 »), du même compositeur les Concertos pour piano avec le Mahler Chamber Orchestra sous la direction de Teodor Currentzis – enregistrement considéré aujourd'hui comme une référence discographique, les œuvres pour piano de Scriabin, Rachmaninov, Brahms, et plus récemment l'intégrale des œuvres pour violoncelle et piano de Beethoven avec Jean-Guihen Queyras, un disque unanimement salué par la critique (« CHOC » Classica notamment).

Le pianiste russe se produit dans toutes les plus grandes salles de concert : Concertgebouw et Muziekgebouw d'Amsterdam, Suntory Hall à Tokyo, Alte Oper de Francfort, Konzerthaus de Berlin, Mozarthaus de Vienne, Wigmore Hall de Londres ou encore Théâtre de la Ville et Théâtre des Champs-Elysées à Paris. Il est également l'invité du Festival International Chopin de Varsovie, du Festival de Musique de Chambre de Jérusalem, de la Mozartwoche de Salzbourg, du Festival Zaubersee à Lucerne et du festival d'Eilat en Israël. Alexander Melnikov est aussi l'un des rares pianistes russes à s'intéresser à la pratique des instruments anciens. Il se produit sur pianoforte, inspiré par son ami et partenaire musical Andreas Staier, avec lequel il se produit régulièrement sur scène.

Par ailleurs, Alexander est régulièrement sollicité par les plus grands orchestres : Orchestre National de Russie, L'Orchestre Philharmonique de Tokyo, du Gewandhaus de Leipzig, Philadelphia Symphony Orchestra, Philharmonie de Rotterdam, Orchestre Royal du Concertgebouw, Orchestre Symphonique de la NHK, Orchestre Symphonique de la NDR, Hr-Sinfonieorchester, BBC Philharmonic Orchestra, Orchestre Philharmonique de Munich, Orchestre Philharmonique de Nuremberg, Orchestre Symphonique de la SWR de Baden-Baden et Fribourg-en-Brisgau, Orchestre Symphonique de Stavanger, Residentie Orkest, Orchestre Philharmonique Tchèque, Orchestre Philharmonique de Varsovie (BBC PROMS), Mahler Chamber Orchestra, Seattle Symphony, Utah Symphony, Amsterdam Sinfonietta, Freiburger Barockorchester, New Zealand Symphony Orchestra. Il a ainsi joué sous la direction de chefs tels que Phillipe Herreweghe, Mikhail Pletnev, Teodor Currentzis, Charles Dutoit, Paavo Järvi et Valery Gergiev.

La musique de chambre occupe une place importante dans la carrière d'Alexander Melnikov. Aux côtés de la violoniste allemande Isabelle Faust, il a enregistré pour harmonia mundi de nombreux opus dont les sonates pour violon et piano de Beethoven qui ont obtenu les plus hautes distinctions de la presse internationale : ECHO Klassik 2010, Gramophone Award du meilleur enregistrement de musique de chambre en 2010 et une nomination aux Grammy Awards. On compte également parmi ses partenaires réguliers le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, avec qui il a donné cette saison à la Cité de la Musique l'intégrale des sonates pour violoncelle et piano de Beethoven. L'art de chambriste d'Alexander Melnikov s'exprime également dans le trio Faust/Melnikov/Queyras, invité sur toutes les scènes internationales.

Après un premier disque consacré à Beethoven, paru en octobre 2012, c'est Schumann que le trio a enregistré, avec l'intégrale des concertos avec le Freiburger Barockorchester sous la direction de Pablo Heras-Casado, complété par les trios du compositeur allemand.

On compte également parmi ses partenaires de musique de chambre le violoncelliste Alexander Rudin et le baryton Georg Nigl.

Et comme le soulignait un journaliste de la Radio Bavaroise : « Son jeu est toujours noble et pourtant volontariste, sans concessions – l'art suprême d'être à la fois transparent et complexe, sensible et plein de caractère. »

Janvier 2015

Contact

CLB FRANCE
FRANCE